Cinéma : Bully, ou quand le cinéma colle à la réalité

Bully-GMST-Givemesometrends.fr
Faisant tristement écho à l’actualité d’Oikos, l’Université d’Oakland, Bully est sorti le 30 mars au cinéma de l’autre côté de l’Atlantique.
Suicides, exécutions, folies meurtrières, harcèlements, moqueries, massacres… il faut être courageux pour aller à l’école aux États-Unis
En 2012, on estime que 5 millions de jeunes américains seront victimes d’harcèlement à l’école, sur Internet, par téléphone, dans le bus ou dans la rue. 
Réalisé par Lee Hirsch, ce film est avant tout un projet, Bully c’est le premier documentaire-film qui suit plusieurs histoires d’adolescents victimes de harcèlement ainsi qu’une famille dont le jeune garçon, durement harcelé, s’est finalement donné la mort.

Ayant pour but de réduire l’important et alarmant taux de suicides chez les jeunes victimes américaines et de sensibiliser ces derniers, il n’était paradoxalement pas disponible pour eux : Bully était initialement interdit aux moins de 17 ans pour cause de présence de gros mots. La blague.
C’est pourquoi depuis début mars, une pétition circulait pour le rendre accessible à tous les publics, 2000 personnes l’ont déjà signé dont Meryl Streep, Johnny Deep ou encore notre grande Ellen De Generes qui a pris position lors de son émission journalière. Fin mars, la MPPA (Motion Picture Association of America) a enfin accepté de rendre Bully interdit aux moins de 13 ans.
Aucune info sur une possible diffusion en France.

Alors, convaincus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *