Music : Ce qu’il faudra retenir de Watch The Throne à Bercy !

Watch_The_Throne_GMST_Givemesometrends.fr
Deux des plus grands rappeurs américains, Jay-Z et Kanye West, ont fait tremblé la ville la plus romantique du monde ce week-end. Deux soirs de suite à Bercy, deux dates complètes et moi qui était comme un gamin samedi dernier.
Un des plus grands concerts de l’histoire de Bercy et le plus beau de ma vie. Il n’y aurait pas de superlatif pour l’événement de l’année. Après avoir fait une tournée américaine sensationnelle, ils ont débarqué en Europe avec une seule chose en tête : Mettre le feu à Paris, ville qu’affectionne beaucoup ce duo de choc et entrer dans l’histoire. Oui, dans l’histoire, car interpréter 11 fois de suite « NIGGAS IN PARIS » à Paris, c’est HISTORIQUE !

Jay-Z : « That’s not a Hip-Hop, that’s just different »

Debrief du concert (2 juin) en quelques mots : 

Pas de première partie // Retard de 45 min // Scènes à budget illimité // Ecrans LED bestials // Introduction « H.A.M. » qui donne des frissons // Snapback Brooklyn Nets // Who Gon’ Stop Me : Sono juste énorme (Je pense que c’était mon interprétation préférée) // OTIS et son drapeau américain, j’en voulais encore // Welcome to the Jungle, très bestial et une vidéo à couper le souffle // 1er passage solo de Jay-Z et ses musiques « old school » // Enorme passage de Yeezy sur des classiques comme « Can’t Tell Me Nothing » ou encore « Jesus Walks et sa fameuse « marche » // Horrible par contre le « Autotune » très aigu // PSA ! PSA ! U Don’t Know et mes souvenirs d’enfance avec mon lecteur de cassette // Run This Town : Retour de Kanye et grosse ambiance // « I’m a Motherf*ckin Monster ! » // « Power ! Clap ! Clap ! Clap ! » // « Made In America »// Ku Klux Klan // Hard Knock Life // ABC by Jackson 5 // « H to the Izzo, V the Izzey ! » // « In New York !! » // Kanye West et son kilt // Runaway et sa déclaration à sa Kardashian // Yeezy constipé à l’introduction de Stronger // « On To The Next One, On To The Next One ! » // Pharrell Williams, on l’attend toujours // Welcome to the Good Life ! // Jeux de lumière qui ferait rougir Jean-Michel Jarre // Touch The Sky ! // All Of The Lights ! // Bagarre et re-intro de All Of The Lights // Big Pimpin’ : des basses de dingue et un flow toujours aussi prenant //  I got 99 problems ! // Clip de « No Church In The Wild » sur écran géant, très impressionnant // Voix de Beyoncé et scène vide sans elle // 10 fois Niggas In Paris, pas de record mais des cercles.

Photos (d’un iPhone 4) mais pas très stable au vue de l’ambiance : 

Je ne me remets toujours pas de ce concert, je suis encore sur mon nuage et aimerait bien y retourner le 18 juin, date de la dernière date en France. Un moment que l’on pourra raconter à ses enfants.

Merci Live Nation. Merci Jay-Z. Merci Kanye West. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *