Music : à la découverte de Mac Guffin & Kadebostany

mac_guffin_givemesometrends.fr

On est un peu tous d’humeur musicale avec cette vague Daft Punk (oui Mike on va t’offrir l’album lol) qui surfe sur la planète Musique depuis quelques semaines maintenant..Faut dire que le teasing ça se travaille et pour le coup, il fut bien maitrisé!
C’est donc dans ce bel esprit, empreint à écouter de nouveaux sons, que nous avons fait la découverte de Mac Guffin et Kadebostany, deux univers musicaux bien différents… Avis à suivre !

mac_guffin_2_givemesometrends.fr

Part 1 : Mac Guffin

Mini bio : Elle c’est Barbara, Lui c’est Damny. Elle est jeune chanteuse et Lui producteur. Ils ne sont pas acteurs mais ils auraient pu jouer dans Le Terminal avec Tom Hanks, car c’est un peu dans un aéroport que tout ce projet a commencé.
La petite séance d’enregistrement se transformant ni vue, ni connue, en 1er album. Décrits comme de possibles bandes originales de films, leurs titres semblent collés à la thématique de leur rencontre : du sombre et du brulesque, voilà ce qu’ils nous proposent avec : « Knife Edge« , « I cross my heart« , « Sad radio« , « Apple spy » et « The Lady vanishes« .

Mon avis : Doux mais puissants, chacun de ces titres m’ont troublé, promené et ému. J’ai été envoûtée par la voix de Barbara même si parfois j’ai eu le regret de la voir quelques peu « submergée » par des samples très présents. Samples qui sont par ailleurs, d’un classique old school séduisant et nostalgique à souhait : je suis fan. Je note cependant qu’ils varient les genres et s’amusent à nous transporter des 60’s aux 90’s en un claquement de doigts, d’une maîtrise parfaite. On peut alors qualifier leurs titres d’intemporels, et c’est sûrement ça qui me plaît : d’aimer leurs chansons, sans bien savoir où je suis ni dans quelle époque.

kadebostany

Part 2 : Kadebostany

Mini bio : La Kadebostany est un pays imaginaire directement inventé par le producteur suisse de musique électronique nommé Kadebostan. Il en est le président, bien évidemment (oui oui ceci est toujours un article musical) mais il s’est entouré d’un gouvernement de musiciens ainsi que d’une jeune chanteuse de hip hop. Ils ont ensemble donné plus de 100 représentations dans des festivals aux quatre coins du monde : la scène le confirme, les Kadébostaniens (of course) ne font pas de la figuration mais un vrai show !! Ils ont donc naturellement par la suite, décidés de s’enfermer en studio pour enregistrer tout ça… d’où le 1er single « Walking with a ghost » dévoilé de l’album « Pop Collection » prévu pour Octobre 2013 !

Mon avis : « On ne nous a pas menti! » : Surprenant, ce premier single est à l’image de ce que l’on nous a décrit…on ne s’imagine pas ce titre chanté autour d’un feu de camp mais bien durant une grande fête un peu folle !
C’est ainsi que l’on commence par une mélodie au piano qui accompagne une ballade romantique puis arrive l’orchestre qui tout de suite entre en rupture avec ce couplet de rap/hip hop et puis c’est le retour de l’orchestre (digne de la parade du 14 juillet que j’adore) le tout, toujours avec cette voix mélodieuse qui s’adapte aux changements rythmés. Oui c’est un pari risqué, mais oui, c’est un mélange époustouflant. Non seulement prometteur, « Walking with a ghost » est également superbe visuellement dans un clip aux jeux de lumière à tomber.
Et pour finir : OUI les Kadébostaniennes sont très sexy aha !

Ce n’était pas un combat ni un duel, l’humeur par laquelle se déroule l’écoute y est aussi pour beaucoup souvent, mais je dois l’avouer, Mac Guffin a remporté ma préférence (avec une légère avance) 🙂
Plus d’infos sur : https://macguffinproject.bandpage.com/ et https://www.facebook.com/Kadebostany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *