J’ai regardé pour vous : Un week-end à Paris (concours terminé)

LW_134_Nicola Dove_Poster

LW_129_Nicola Dove_PosterRéalisé par: Roger Michell
Avec: Jim Broadbent, Lindsay Duncan, Jeff Goldblum
Comédie
Sortie le 5 mars 2014

Synopsis :
Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage. Ils redécouvrent la ville, mais aussi l’humour, la fantaisie, et le plaisir d’être ensemble.

Mini critique :

À des années lumières du cliché parisien vendu par les Américains dans le cinéma d’aujourd’hui, on découvre dans Un week-end à Paris, un Paris véritable, un Paris avec ce qu’il a de mieux mais surtout de pire..
On se retrouve au milieu de Jim Broadbent et Lindsay Duncan qui repoussent chacune des limites qu’ils pouvaient avoir.
À commencer par l’obligation de payer ce qu’ils consomment : taxis, restos, hôtel TOUT-Y-PASSE !
Ils en profitent également pour se libérer de leur bonne conscience parentale et prennent un malin plaisir à refouler leur fils (la trentaine) qui veut revenir vivre chez eux, galérant un peu financièrement.. Pas de langue de bois donc, on comprends assez vite que la sincérité triomphera ici.

Vérité, réalisme agissent en mots d’ordre mais on soulignera des personnages un peu trop complexes parfois nous amenant à décrocher quelque peu de temps à autres..

Nous faire suivre le quotidien ce couple de seniors en week-end romantique et seulement ça, c’est un peu le pari fou du réalisateur Roger Michell et du scénariste Hanif Kureishi qui s’accordent à merveille sur la tonalité à donner. Alors oui c’est pas toujours la folie de partager l’intimité et les futilités de ces deux seniors mais finalement l’ensemble reste cohérent et on saisit la volonté du scénariste – petite mention spéciale à un final musical, fun et poétique.

Mais qui dit couple dit règlement de comptes alors attendez-vous à de bonnes prises de bec, on retiendra cet affrontement en tirades lors du dîner chez Jeff Goldblum 🙂 !

Suis-moi je te fuis, Fuis-moi je te suis

On ne manquera pas de retrouver les notions de réussite, de réputation, de notre place dans la société, de l’image sociale que l’on aime à renvoyer et donc de cette hypocrisie ambiante qui règne entre notre couple et l’écrivain joué par Jeff Goldblum. Ce dernier est par exemple, un écrivain à succès mais un père minable !

En bref : Avec le temps tout fout le camp ?

LW_0121_Nicola Dove


CONCOURS TERMINE !

LW_0086_Nicola Dove

12 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *